Panier

0 article

Jeton de présence du club révolutionnaire Saint Vincent
Jeton du citoyen Poupard, à la devise "Vivre libre ou mourir"
2,80 €
Manufacture Dérivas Nantes, vers 1793
diamètre : 2,3 cm
Métal émaillé et coton
© Château des ducs de Bretagne, musée d'histoire de Nantes

Objet inspiré des collections.
Original en faïence.
Jusqu'en 1793, les deux principaux clubs de Nantes, les Amis de la Cobnstitution et les Amis de la Révolution cohabitent sans trop de heurts. Mais les évènements de l'année 1793 modifient le paysage politique. Le club des Amis de la Constitution disparaît avec les Girondins. Les Amis de la Révolution ou club Saint-Vincent, devenu Vincent-la-Montagne en novembre 1793, supplante désormais son ancien rival. Fort de son influence et véritable bras armé du parti jacobin, ce club exerce un  réel pouvoir sur la ville.
Ce jeton a été trouvé dans la pierre de fondation découverte en 1972 cours Olivier-de-Clisson. La pierre a été posée par François-René Poupard en 1808.
 

Mots-clés